Crédit photo ©

Journal de bord

Retrouvez ici toutes les actualités de mon projet « Benoît Hochart navigue pour La Chaîne de l’Espoir ».
Vous pouvez également suivre mes aventures sur les réseaux sociaux sur Facebook,
Instagram et Linkedin : @teambenoithochart

11-08-2020

Belle navigation entre le Crouesty et Houat avec les acteurs de la Chaîne de l'Espoir

Un moment sur l’eau hautement symbolique, puisque je vais avoir le plaisir de partager cette navigation avec les acteurs de la Chaîne de l'Espoir, les bénévoles, les chirurgiens ainsi que mes principaux partenaires, à l'origine de cette belle rencontre.

Nous avons eu le plaisir d’embarquer avec nous Lahatra, un enfant récemment opéré en France.

Je remercie vivement la société PROLUDIC et l’ensemble de mes partenaires financiers et techniques, qui, à travers leurs engagements, donnent de la visibilité à l’association, afin de pouvoir opérer des enfants aux quatre coins de la planète.

Bravo à tous pour ce moment de qualité !

Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
Benoit Hochart Navigue pour La Chaîne de l'Espoir
17-07-2020

Bien rentré de la Solo Maitre Coq !

Ce que j'en retiens : Un super départ et un passage de la bouée de dégagement en huitième position. Ensuite un beau paquet d’algues est venu tout gâcher en se bloquant autour de la quille. Malgré de nombreuses tentatives de marche arrière et de passages de corde à nœuds ce paquet d’algues est bien resté autour de la quille ralentissant fortement le bateau.Au petit matin du deuxième jours, le long de l’ile d’ Yeu, je prends cette fois ci un casier dans la quille qui stop le bateau mais vient finalement me libérer de cette foutue algue. Un petit 360° et c'est reparti.

Je retrouve alors des vitesses correctes mais quasi impossible de rattraper le paquet de bateau devant moi. Heureusement j’ai autour de moi quelques camarades de jeu à qui il est arrivé sensiblement la même chose.
La course se termine dans du vent soutenu de quoi se faire des surfs de folie, de retrouver l'adrénaline de la course en solitaire, le plaisir de naviguer et d’oublier un peu ces histoires d’algues.
classement final 25ème sur 30.

Embarquez avec moi

Suivez mes dernières actus en recevant la newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.